EN
Webzine
# 18 septembre 2013

actualités

Un automne de commémorations

Après France Culture, qui a fêté ses 50 ans en grandes pompes au Palais de Tokyo, début septembre, petit tour d'horizon des personnalités et des institutions mises à l'honneur cet automne. De Georges Braque au Théâtre des Champs-Elysées en passant par Cocteau et Piaf, les commémorations font appel sans réserve aux collections de l'Ina.



Réalisation : Franck Podguszer. Image : Marc Séferchian. Mixage : Guillaume Solignat
Production : Ina © Ina 2013

Pourquoi commémorer ? 

"Les souvenirs sont nos forces, écrivait Victor Hugo en février 1877. Quand la nuit essaie de revenir, il faut allumer les grandes dates comme on allume des flambeaux". Depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, la mémoire et la préservation des patrimoines sont une évidence dans les sociétés contemporaines. Les commémorations cristallisent un processus de valorisation de ce qui a été préservé, d’éducation et de transmission au plus grand nombre - plutôt qu’une simple thésaurisation de données brutes entassées à la suite les unes des autres. Pour les institutions culturelles, elles sont une occasion légitime pour inscrire leurs patrimoines, leurs collections, leurs savoir-faire dans un temps plus long, offrant d’autres perspectives pour appréhender la culture face à l’accélération du temps de l’histoire. 

L’événement des 50 ans de France Culture, auquel l’Ina a été naturellement associé, n’a fait qu’abonder en ce sens.

50 ans de France Culture Des mois durant, les deux institutions se sont penchées à l’élaboration du beau livre «  50 ans de France Culture ». Les 50 ans de la chaîne ont permis à Anne-Marie Autissier et Emmanuel Laurentin, les deux auteurs de l’ouvrage, de solliciter les documentalistes de l’Ina pour retrouver des photographies, et transcrire des émissions marquantes pour restituer des moments inédits de l’histoire de la radio.

In situ (au Palais de Tokyo), des dizaines d'heures d'archives sonores ainsi que six films thématiques autour de celles et ceux qui ont fait France Culture ont été diffusés dans un espace dédié. De quoi raviver les souvenirs des uns et éveiller le goût des autres. Enfin, un échantillon de haut-parleurs Elipson provenant de l’Acousmonium Ina GRM accueillaient les visiteurs du Palais de Tokyo et diffusaient nombre d’extraits savoureux de France Culture.

 

 

 

 
Réalisation : Franck Podguszer. Production : Ina © Ina 2013

 

Les prochaines commémorations avec l’Ina

L’Ina multiplie ses rencontres avec la mémoire à l’automne 2013. L’Ina et la RMN Grand Palais ont entrepris une collaboration fructueuse avec Michaël Gaumnitz pour le film «  Georges Braque, autoportrait », diffusé sur France 5 le 29 septembre 2013. Pour ce portrait vif et attachant, le réalisateur s’attache à faire parler Braque à la première personne. Bien que le peintre normand soit né trop tôt (en 1882) pour que l’Ina dispose d’un large fonds d’images, les dernières années de sa vie ont bel et bien été captées. On le voit au travail, façonnant les matières, saupoudrant ses pigments puis les étalant au couteau sur sa toile. Des images rares qui n’étaient jamais sorties de nos collections.  

Morts tous deux le 11 octobre 1963, Jean Cocteau et Edith Piaf seront à l’honneur au mois d’octobre 2013 pour les célébrations des cinquante ans de leur disparition. Pour rendre hommage au premier, l’Ina et le Ministère de la Culture s’associent et créent une série de films courts diffusés en boucle dans les vitrines du Ministère, à Paris. L'Ina et Cinétévé rendent hommage à Cocteau avec un documentaire relatant les rapports de l'artiste avec Jean Marais diffusé sur Arte le 13 octobre prochain. La mémoire de Piaf sera quant à elle présente à travers deux documentaires produits par l'Ina. « Edith Piaf, amoureuse » tout d'abord,  brosse un tableau de amours de la chanteuse et sera suivi de "Piaf intime" , réalisé par Valérie Exposito. Sur le web, les équipes d'Ina.fr se sont affairées à la création d'un site dédié à la chanteuse.

Le théatre des champs-elysées est ouvert Les commémorations autour de grandes institutions ne sont pas en reste. L’Ina vient de célébrer les 150 ans du Théâtre du Châtelet avec un documentaire décalé et émouvant signé Yves Riou et Philippe Pouchain. «Châtelet sur scène, la fabuleuse histoire » sera très prochainement diffusé à la télévision. Le Théâtre des Champs-Elysées fête pour sa part ses 100 ans. Un livre numérique constitué avec des images du fonds de l’Ina est d’ores et déjà disponible sur tablettes pour tout achat du beau volume de 700 pages édité par Verlhac éditions.

D’autres commémorations sont à prévoir dans les prochains mois autour des écrivains Albert Camus et Marguerite Duras. A suivre, donc.