EN
webzine
#18 janvier 2012

vision

Un dépôt légal pour le web

C'est officiel depuis fin décembre : le web rejoint l'écrit et l'audiovisuel au titre du dépôt légal. Après une phase d'expérimentation où il a fallu mettre en place la collecte des objets, inventer leurs modes de consultation et imaginer les usages qui en seraient faits, un chapitre nouveau s'ouvre pour ce dépôt légal, que se partagent la BNF et l'Ina.

Dépôt légal du web

Regarder l'interview de Jean-Michel Rodes, directeur délégué des Collections et Claude Mussou, coordinatrice du dépôt légal du web >>

 

Interviews réalisées fin 2011 à Bry-sur-Marne et à Paris.
Equipe Ina : Jean-Michel Briard, Franck Podguszer. © Ina 2012

 

Le dépôt légal du web en bref

Le décret du 19 décembre 2011, organisant le dépôt légal du web, vient en application de la loi du 1er août 2006 (loi DADVSI sur les droits d'auteurs et les droits voisins dans la société de l'information). Il fixe les conditions de sélection et de consultation des informations collectées sur l'internet par la BNF et l'Ina au titre du dépôt légal.

Le périmètre de l'Ina, parmi les sites français :

- Sites émanant des services des médias audiovisuels
- Web TVs et Web radios
- Sites principalement consacrés aux programmes radio et télé
- Sites des organismes de l’environnement professionnel et institutionnel du secteur de la communication audiovisuelle

Lancée de manière expérimentale en février 2009, la collecte des sites représente, pour 8722 sites (au 12 janvier 2012) :


11,6 milliards de versions d'URL, dont 34,9 millions pointant vers de la vidéo et 81,6 vers de l'audio

DL web

1,23 Po de données, dont 468 To de vidéo et 554,3 To d'audio

Dépôt légal du web

Webzine

Anciens numéros >>

 

En savoir plus

Le blog des ateliers de recherche méthodologiques du dépôt légal du web >>

Les ateliers sur Facebook >>

La publication du décret d'application (décembre 2011)

Télécharger le communiqué de presse >>

Un sujet sur le dépôt légal du web diffusé sur France 24.

 

sur le même thème

L'Inathèque de France >>