EN

Ina - conservation du patrimoine audiovisuel du Bhoutan - Institut National de l'Audiovisuel

International
Au Bhoutan

Le Bhoutan, petit royaume himalayen, est sans doute l’un des derniers pays au monde à avoir eu accès à la télévision. Ce qui ne l’empêche pas de se préoccuper d’ores et déjà de ses archives audiovisuelles, avec le soutien de l’Ina.

Le Bhoutan, petit royaume himalayen dont le nom signifie « terre du dragon » se situe entre la Chine et l’Inde et compte environ 800 000 habitants.

La télévision n’est apparue qu’en 1999 avec la création d’une chaîne nationale dépendant du Broadcasting Bhutan Service, le BBS. Elle emploie 320 personnes et émet chaque soir, entre 18 et 22 heures, des programmes en dzongkha (la langue locale) et en anglais. Quant à la radio, elle émet toute la journée en cinq langues.

A peine 12 ans et 35 000 postes dans les foyers plus tard, le royaume se préoccupe d’ores et déjà de ses archives audiovisuelles.

1999 apparition de la télévision

35 000 postes de télévision en 2010

Tout a débuté fin 2009, avec l’animation par l’Ina d’un séminaire régional consacré à la mise en place de plans de sauvegarde pour les archives de radio et de télévision, en coopération avec Canal France International (CFI) et l’Asian Broadcasting Union (ABU). En plus des représentants du BBS, des responsables audiovisuels publics ou privés venus du Cambodge, du Vietnam, du Sri Lanka, de Thaïlande et de Singapour ont répondu présents (dont certains avaient déjà fait appel à l’expertise de l’Ina).

Des préconisations ont résulté de l’expertise des fonds conservés au sein du BBS sur différents formats (du film au DVCAM, des bandes audio au minidisc). A terme, des besoins en formations pourront également en résulter.

Contact

Nous écrire

ou

Affaires internationales
Institut national de l'audiovisuel

4 avenue de l'Europe
94366 Bry-sur-Marne Cedex
01 49 83 20 00
ina.international@ina.fr