En studio

IMG0600003771_logo

Pierre Schaeffer ©Ina - Laszlo Ruszka

ACHETER SUR

«Depuis Pan et sa flûte, l'arc musical des Pygmées, les cordes de Pythagore, le « son » n'avait jamais été coupé de sa source, ni du temps de son éphémère existence, ni de l'événement dont il n'est que le sous-produit.»

«Depuis Edison et Charles Cros, la cire maladroite d'un cylindre fixe un son si déformé qu'on ne reconnaît guère son importance, si ce n'est celle d'un jouet scientifique.»

«Depuis la haute fidélité, ce même son surgit des microsillons avec une telle netteté qu'on oublie le miracle. On ferme les yeux, l'imaginaire suffit : c'est une copie conforme.»

«Entre le cylindre insuffisant et le microsillon trop parfait s'introduit un incident : le graveur ferme le sillon sur lui-même et fait prisonnier 1/78 de minute, une petite seconde : dans ce filet du temps se débat le poisson qui, longuement, recommence la même respiration, avant d'expirer d'ennui, privé du flux du temps et des autres créatures sonores qui, l'environnant, lui donnaient du sens.»

La revue musicale 1971